Besoin d’aide ?
Contactez nous et nous vous aiderons ! 

Besoin d’aide ?

Tout savoir sur le prêt éco-PTZ

5 minutes de lecture

Sommaire

Sommaire

Partager cet article

Tout savoir sur le prêt éco-PTZ

Prolongé jusqu’au 31 décembre 2023, l’éco-PTZ est une aide aux travaux de rénovation ayant été mis en place par l’État. Ce dispositif a pour but de prendre en charge les coûts de vos travaux d’éco-rénovation comme l’isolation thermique ou l’amélioration énergétique. Accordé sans condition de ressources, il peut prendre en charge le reste à charge non financé par Ma Prime Rénov’ pour une couverture presque intégrale des frais engagés dans vos travaux de rénovation énergétique. 

Comment fonctionne l’éco-prêt à taux zéro et quelles sont ses conditions d’attribution ? IG Conseil vous dit tout !

Quelles conditions pour bénéficier de l’éco-PTZ?

 

Choisir un professionnel reconnu garant de l’environnement

 

Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, vos travaux doivent être réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Ce label est attribué aux entreprises du bâtiment qui s’inscrivent dans une démarche de qualité et dans un but de valorisation de leur savoir-faire : pour vos travaux de rénovation énergétique, bénéficiez de l’expertise IG Conseil, société certifiée et reconnue garante de l’environnement.

 

Trouver une banque signataire de la charte

L’offre de l’éco-prêt à taux zéro est souscriptible auprès de toutes les banques signataires d’une convention avec l’État. À ce jour, les banques qui proposent le dispositif sont les suivantes :

    • Banque Chalus ;

    • BNP Paribas ;

    • La Banque postale ;

    • CIC ;

    • Caisse d’épargne ;

    • Natixis ;

    • Crédit Agricole ;

    • LCL ;

    • Société Générale ;

    • Domofinance ;

    • Banque Populaire ;

    • Crédit Mutuel ;

    • Banque BCP ;

    • Société marseillaise de crédit ;

    • Crédit du Nord.

Après avoir choisi votre organisme bancaire et afin de constituer votre dossier de demande d’éco-PTZ, téléchargez le formulaire officiel éco-PTZ disponible pour la France métropole et les territoires d’Outre-mer.

 

L’éco-prêt à taux zéro : pour quels types de travaux de rénovation ?

 

L’éco-prêt à taux zéro s’applique dans le cadre de trois schémas de rénovation

    • la rénovation ponctuelle : dans le but d’une amélioration de la performance énergétique de votre logement et pour diminuer votre consommation ;

    • la rénovation globale : pour atteindre une performance énergétique globale minimale ;

    • la rénovation d’assainissement non collectif : pour le remplacement d’un système vieillissant et l’installation d’un procédé peu énergivore.
 

Pour bénéficier de l’éco-PTZ, vos travaux de rénovation énergétique ou thermique doivent s’inscrire dans au moins une de ces catégories :

 

    • Isolation des planchers bas ;

    • Remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire énergivore avec un dispositif utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur).

 

Consultez la fiche technique des actions de travaux éligibles à l’éco-prêt à taux zéro pour préciser la nature de vos travaux de rénovation.

 

Taux zéro, éco-PTZ : quel montant pour qui ?

 

H3 Qui peut bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ?

 

Précisés dans le I-3 de l’article 244 quater U du Code général des impôts, les bénéficiaires de l’éco-prêt à taux zéro sont les propriétaires occupants, bailleurs, copropriétaires et les sociétés non-transparentes ayant un objet civil

Attribué sans condition de ressources, l’éco-prêt concerne les logements déclarés en tant que résidence principale construits depuis au moins deux ans. Pour les bailleurs, un engagement doit être pris pour louer le logement comme résidence principale. Retrouvez toutes les caractéristiques des logements éligibles dans les articles R*319 du Code de la construction et de l’habitation.

 

 

Montant de l’éco-PTZ en fonction de vos travaux de rénovation

 

Selon vos travaux de rénovation, le montant maximal de l’éco-PTZ est de :

    • 7 000 € pour une action de rénovation sur des fenêtres ou portes vitrées et 15 000 € pour une action d’un autre type ;

    • 10 000 € pour des travaux d’assainissement ;

    • 25 000 € pour deux actions de rénovation ;

    • 30 000 € pour trois actions ou plus et pour accéder à une performance énergétique globale minimale ;

    • 50 000 € pour un bouquet de travaux de rénovation globale qui permet une amélioration énergétique d’au moins 35%.

 

Vingt ans, c’est la période maximum attribuée pour effectuer le remboursement de votre éco-PTZ

 

 

Quelles aides puis-je cumuler avec l’éco-PTZ ?

 

Ce dispositif de prêt à taux zéro est cumulable avec d’autres aides financières.

 

 

L’éco-PTZ complémentaire

 

Vous pouvez accéder à un second éco-PTZ, appelé l’éco-prêt complémentaire, quels que soient les travaux de rénovation engagés. Pour en bénéficier, la demande de votre éco-prêt complémentaire doit être réalisée dans les 5 ans qui suivent l’obtention du premier prêt. La somme des deux ne peut excéder le montant maximal de l’éco-PTZ correspondant à chaque type de travaux de rénovation.

 

Cumul éco-PTZ : quelles sont les autres aides cumulables avec l’éco-PTZ ?

L’éco-prêt à taux zéro est cumulable avec l’aide Ma PrimeRénov’ accordée par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), la prime CEE et le PTZ (Prêt à Taux Zéro) pour accéder à la propriété immobilière.

 

Notre accompagnement : obtenez votre éco-prêt à taux zéro avec IG Conseil !

 

IG Conseil vous accompagne, de l’obtention de votre prêt à la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique. Isolation thermique, installation énergétique : nos experts vous orientent vers les aides adaptées à vos travaux, pouvant couvrir jusqu’à 90% de vos dépenses.

Estimez le montant de votre éco-prêt à taux zéro avec IG Conseil !

 

FAQ

 

Qui peut être bénéficiaire d’un éco-PTZ ?

Propriétaires, bailleurs, copropriétés ou encore sociétés non-transparentes ayant un objet civil peuvent bénéficier de l’éco-PTZ dans la mesure où le logement est déclaré en tant que résidence principale et construit depuis au moins deux ans. Pour pouvoir prétendre au prêt, les rénovations devront être effectuées par un spécialiste reconnu garant de l’environnement.

 

Quel est le montant maximum du prêt éco-PTZ ?

Pour les travaux ponctuels, le montant maximal de l’éco-PTZ s’élève à 30 000 € en effectuant trois actions de rénovation ou plus et dans le cadre d’un gain énergétique d’au moins 35%. Pour un bouquet de travaux global, bénéficiez d’un montant maximal de l’éco-PTZ de 50 000 € et de 10 000 € pour des travaux d’assainissement non collectif

Pour des conseils sur vos aides de financement et initier vos travaux de rénovation, contactez-nous !

Tout savoir sur la rénovation
de son habitat
.

MaPrimeRENOV’

  MaPrimeRenov’ est une prime attribuée aux logements nécessitant des

Tout savoir sur la rénovation
de son habitat
.